DU COURT AU LONG..

Au cinéma le Beaumanoir le samedi 3 juillet à 20h45

Après Acide, son court-métrage réalisé en 2018, Just Philippot continue de prouver son amour du genre avec son premier long-métrage, La Nuée. L’œuvre longue répond à l’œuvre courte : une menace invisible dans un monde qui étouffe, qui s’épuise. Le court n’était pas qu’un exercice de style. Il mettait déjà en place des leitmotivs qu’on retrouve dans le long, avec les mêmes ambitions.

Acide

17 MIN

de Just Philippot

Un nuage inquiétant a pris forme quelque part à l’ouest. Il remonte lentement vers le centre du pays, jetant la population sur les routes. Devant l’inexorable avancée du nuage, c’est la panique générale. Ce cumulus est acide.

la Nuée

1 H 41

de Just Philippot

Difficile pour Virginie de concilier sa vie d’agricultrice avec celle de mère célibataire. Pour sauver sa ferme de la faillite, elle se lance à corps perdu dans le business des sauterelles comestibles. Mais peu à peu, ses enfants ne la reconnaissent plus : Virginie semble développer un étrange lien obsessionnel avec ses sauterelles…